Google se tourne à nouveau vers le RSS

by Jack
Google se tourne à nouveau vers le RSS

Au fil de son histoire, Google a testé un grand nombre de services. Une bonne partie d’entre eux ont prévalu au fil du temps (en évolution, oui), tandis que d’autres ont été à la traîne en cours de route. Et à cet égard, l’entreprise est assez rapide, de plus en plus au fil des années. Si quelque chose ne fonctionne pas dans les termes qui ont été soulevés, le service est fermé et ses ressources sont dédiées à d’autres fins.

L’exemple le plus clair de cela se trouve dans les réseaux sociaux: Orkut, Google+, Shoelace (qui n’a même pas passé la phase de test), mais aussi d’autres services très intéressants comme Google Wave, une sorte de Messenger dont les fonctions pourraient évoluer avec des add-ons et bien d’autres, n’ont pas subi le même sort que Photos, Maps, Translator et bien d’autres que nous continuons à utiliser aujourd’hui régulièrement.

Parmi ceux qui ont été tués au combat, il y en a un dont je me souviens particulièrement, car sa fermeture a été pour beaucoup de gens, dont moi-même, un véritable coup dur. Je parle, vous vous souvenez peut-être, de Google Reader, un lecteur de flux RSS avec un excellent design, qui a fonctionné comme un charme, et qui a permis même aux plus entropiques d’entre nous de maintenir un certain ordre entre les sources que nous utilisons pour nous informer, et de pouvoir nous rattraper d’un coup d’œil. Dans mon cas, c’était un outil de travail clé.

Avec la fermeture de Google Reader, la société de moteurs de recherche a dit au revoir au monde des flux RSS, poussant les utilisateurs à essayer d’autres services, parmi lesquels, à l’époque, Feedly se démarquait pour faciliter la migration. Je sais qu’il existe d’autres services, mais depuis que Reader a fermé ses portes, je me suis perpétué dans celui-ci.

Google se tourne à nouveau vers le RSS

Il semblait, comme je l’ai dit, que Google ne voyait aucun intérêt à proposer une solution pour lire les flux RSS, mais pour une raison quelconque, cela semble avoir changé. Et c’est que, comme on peut le lire sur le blog de développement Chromium, la société commence à tester un système à travers lequel Les utilisateurs de Chrome pourront commencer à suivre les flux RSS directement depuis le navigateur. A cet effet, chaque fois qu’ils accèdent à un site web avec du contenu syndiqué via RSS, un bouton « Suivre » sera affiché pour l’ajouter au référentiel personnel de l’utilisateur.

De cette façon, chaque fois que l’utilisateur ouvre un nouvel onglet, dans le même les derniers messages seront affichés, classés par ordre chronologique, à partir des flux RSS que vous avez ajoutés à votre liste personnelle. Il est important de préciser que dans ce cas, un menu ne sera pas proposé pour basculer entre les sources, comme on le trouve dans les lecteurs et les services, qu’il ne sera pas possible de les organiser par groupes ou quoi que ce soit de ce genre, mais ce sera offrez-nous un aperçu des derniers articles de nos médias préférés (nous espérons que vous nous ajouterez lorsque cette fonctionnalité arrivera).

Il est vrai que l’utilisation du RSS semble avoir quelque peu diminué ces dernières années, mais J’ai le sentiment que c’est plus une question de visibilité que d’épuisement des outils. Que Google envisage d’ajouter cette fonction à Chrome me semble déjà un indicateur clair que son utilisation devrait être supérieure à ce que l’on pourrait penser. Et, ce qui est encore plus important, que Google Chrome commence à avoir cette fonction peut se traduire par une augmentation de l’utilisation du RSS.

Et personnellement, en tant qu’utilisateur de ce système de syndication de contenu depuis de nombreuses années, ce n’est pas seulement que ce mouvement me semble être un succès, c’est aussi que je crois que s’il fonctionne bien cela peut être la première étape pour que, plus temps, Google revient pour donner un peu plus de terrain au RSS. Ce serait une excellente nouvelle.

0 comment

Related Articles

Leave a Comment