SpaceX va prendre et atterrir son vaisseau sur la Lune

by Jack
SpaceX va construire un atterrisseur lunaire pour la NASA

Il semble de plus en plus clair que les efforts d’Elon Musk pour prendre sa société SpaceX à la pointe des programmes spatiaux ils travaillent. Et c’est qu’après le succès de juin dernier, lorsqu’ils sont entrés dans l’histoire en transportant pour la première fois des astronautes vers la Station spatiale internationale, étant la première entreprise commerciale à recevoir la certification de vol spatial de la NASA, leurs plans de collaboration avec l’agence spatiale américaine se sont poursuivis. grandir, dans ce qui semble être une relation de confiance.

Le dernier exemple de ceci se trouve dans le Washington Post, à savoir que SpaceX a remporté un contrat de la NASA pour emmener des astronautes sur la Lune. De plus, la victoire a dû être particulièrement satisfaisante pour Elon Musk, puisque l’une des deux sociétés contre lesquelles il était en concurrence dans cet appel d’offres était Blue Origin, la startup spatiale fondée par Jeff Bezos. La rivalité entre les deux est publiquement connue, ainsi que les aspirations de Blue Origin à participer au retour de l’homme sur la Lune.

Et cela a été un point qui en a surpris beaucoup. La NASA devait exclure une seule des trois sociétés qui se sont inscrites au concours., en conservant à la fois SpaceX et Blue Origin dans le projet, afin d’avoir une sauvegarde de sécurité, au cas où le projet de l’un d’eux échouerait. Ainsi, toute la responsabilité de l’atterrisseur lunaire pour le programme Artemis incombe à SpaceX, qui en retour se voit attribuer un contrat de 2,9 milliards de dollars.

À cette fin, les plans de SpaceX sont de rendre son vaisseau de grande capacité (oui, celui qui a joué dans certains tests explosifs ces derniers mois) capable non seulement d’emmener l’équipage de la Terre sur l’orbite lunaire, il peut aussi atterrir à la surface de notre satellite. Cette approche est assez complexe, et en fait elle a été abandonnée dans les premiers jours de la course à l’espace, dans les années 1960, mais avec les progrès des dernières décennies, cela semble maintenant plus possible.

SpaceX va construire un atterrisseur lunaire pour la NASA

De cette manière, une opération critique que nous vivons dans les missions Apollo est évitée: la séparation et surtout la re-rencontre de l’atterrisseur avec le module qui reste en orbite autour de la Lune, en attendant le retour des astronautes. Michael Collins, le compagnon d’Armstrong et d’Aldrin sur Apollo XI, aurait sûrement adoré ce format de mission, car il lui aurait permis de marcher sur la surface lunaire, au lieu de devoir rester en orbite en attendant ses compagnons.

Avec le programme Artemis, la NASA vise à emmener les astronautes sur la lune, en particulier dans la région lunaire du pôle sud d’ici 2024, comme première phase d’un plan à long terme qui pourrait mettre fin à la présence constante d’êtres humains sur la Lune. Quelque chose dont peu de gens se souviennent, mais qui en réalité faisait déjà partie des plans de la NASA pour les années soixante-dix, mais qu’après le déclin de l’intérêt de la société, ils ont fini par être annulés.

Désormais, avec la NASA, SpaceX, Blue Origin, Boeing et de nombreuses autres entreprises qui se tournent vers Mars, la possibilité de l’établissement d’une colonie lunaire serait l’une des grandes épreuves par le feu. Il y a encore de nombreuses étapes à franchir avant d’envisager un séjour à long terme sur Mars, donc les projets d’emmener les humains sur la planète rouge au cours de la prochaine décennie semblent compliqués. Cependant, si Artemis s’avère être un succès, cela nous mettra beaucoup d’avance.

0 comment

Related Articles

Leave a Comment