Facebook voit une de ses bases de données avec des millions d’utilisateurs divulguée

by Sally
Más de 267 millones de usuarios de Facebook ven sus datos filtrados

Facebook est une fois de plus au centre de la controverse sur la cybersécurité, et pas pour les bonnes raisons. Ce n’est pas une nouvelle politique ou de nouvelles déclarations de Mark Zuckerberg qu’il est question de signaler. Non: Facebook voit une de ses bases de données divulguée et cette fuite affecte plus de 267 millions d’utilisateurs de son réseau social populaire.

Ce n’est pas la première fois que Facebook affecte la vie privée de ses utilisateurs en rendant les informations de leurs profils vulnérables et, à ce stade, nous pouvons être sûrs que ce ne sera pas la dernière. Les noms complets, les numéros de téléphone et les identifiants Facebook ont ​​été divulgués et la base de données est apparue sur les forums sous forme de fichier téléchargeable.

Facebook n’a encore rien dit sur cette fuite.

La vérité est que le site Compartitech était en contact avec le hacker et analyste Bob Diachenko, qui a été celui qui a mis en garde contre cette fuite très importante. Cependant, Bob Diachenko n’a pas révélé exactement quelle était la méthode utilisée pour que cette base de données contenant des informations de plus de 267 millions d’utilisateurs ait été divulguée.

Cette fuite pourrait être due à une faille de sécurité dans l’API de Facebook – ce qui n’est pas improbable – ou des robots ont peut-être pris la peine de faire ce que l’on appelle la mise au rebut.

Cette méthode consiste à accéder à tous les profils Facebook dont les informations sont accessibles au public afin d’en collecter le plus d’informations sensibles possible.

Bien sûr, cette action est interdite par les conditions d’utilisation de Facebook mais elle est si simple à faire et il y a si peu de limitations pour y parvenir que rien ne peut être fait pour l’éviter. Du moins pas pour le moment.

Facebook conseille généralement à ses utilisateurs de rendre toutes leurs informations accessibles uniquement à leurs amis au sein du réseau social et de ne pas activer l’option pour que leurs profils apparaissent suggérés après une recherche Google. Mais il y a aussi des centaines de millions d’utilisateurs qui ne suivent pas ces conseils.

Facebook voit une de ses bases de données divulguée avec des informations provenant de plus de 267 millions d’utilisateurs. La plupart d’entre eux se trouvent aux États-Unis, c’est vrai, mais il y a aussi des utilisateurs du monde entier sur cette liste. Espérons que bientôt Mark Zuckerberg et son équipe pourront nous apporter une solution définitive à ce problème.

Source: Comparitech

0 comment

Related Articles

Leave a Comment